top of page
  • Photo du rédacteurStéphanie Daudon

Déclaration de vos plus-values boursières, remplissez le bon imprimé fiscal

Dernière mise à jour : 20 mars 2023

Vous devez remplir l’imprimé fiscal n°2042 C et, dans certains cas, les imprimés n°2074 (vous calculez vous-même votre gain) et n°2086 (vous avez vendu des actifs numériques en 2021). Nous vous guidons pour ne pas payer un euro de trop.


Déclaration de vos plus-values boursières

Si vos plus ou moins-values sont calculés directement par la banque qui détient votre compte-titres, vous devez inscrire leur montant dans une déclaration complémentaire n°2042 C. Si vous les calculez vous-même, vous devez remplir une déclaration de plus-value n°2074, puis reporter le résultat obtenu dans une déclaration n° 2042 C. Si vous vendez des actifs numériques, vous devez aussi détailler chacune des cessions effectuées dans l'année dans une déclaration spécifique n° 2086.

Et si vous détenez un compte d’actifs numériques à l’étranger, vous devez inscrire ses références dans un formulaire n° 3916-3916 bis, sous peine d’amende.


N’oubliez pas de déduire vos moins-values


Pour chaque titre vendu, votre plus ou moins-value correspond à la différence entre son prix de cession (diminué des frais de cession) et son prix d’acquisition (augmenté des frais d’acquisition).

Pour calculer votre plus ou moins-value globale de l’année, vous devez totaliser les résultats nets de toutes les cessions réalisées par les membres de votre foyer fiscal, les moins-values s’imputant sur les plus-values.

En cas de solde positif (plus-value globale), vous pouvez diminuer son montant de vos moins-values en report des dix dernières années.

En cas de solde négatif (moins-value globale), votre perte est reportable sur vos plus-values de même nature des dix années suivantes. Si l'imputation de vos moins-values (de l'année et en report) laisse subsister un solde positif, vous pouvez, sous certaines conditions, le diminuer d’un abattement.




Source : Lerevenu.com

Comments


bottom of page