top of page
  • Photo du rédacteurStéphanie Daudon

IMMOBILIER: COMBIEN POUVEZ-VOUS DONNER À VOTRE ENFANT POUR QU'IL SE CONSTITUE UN APPORT PERSONNEL?

Pour aider son enfant à acheter un bien immobilier, les parents peuvent lui donner de l'argent. Mais à partir d'une certaine somme, ils paieront des impôts.


COMBIEN POUVEZ-VOUS DONNER À VOTRE ENFANT POUR QU'IL SE CONSTITUE UN APPORT PERSONNEL?

Si je donne de l'argent à mon enfant pour qu'il se constitue son apport personnel afin d'acheter un bien immobilier, jusqu'à combien puis-je lui donner sans avoir à payer d'impôt? Cette question, beaucoup de parents se la sont posée.


D'autant que l'apport personnel est actuellement de plus en plus important. La dernière étude de Century 21 affirme qu'il atteint en moyenne 89.422 euros aujourd'hui. Il a augmenté de plus de 60% entre le 1er semestre 2022 et le 1er semestre 2023 et représente désormais près de 35% du prix d’achat du bien.


Il y a plusieurs dispositifs, explique Mireille Weinberg, rédactrice en chef adjointe chez Capital, sur BFM Business. Le premier est la donation d'argent où le maximum est de 31.865 euros. "Il est possible de donner à ses descendants donc enfants et petits-enfants. Il faut que la personne qui donne ait moins de 80 ans et celle qui reçoit ait plus de 18 ans".



Cette donation est renouvelable tous les 15 ans. Le père et la mère peuvent donner cette somme, donc cela multiplie la somme par deux. Cette somme bénéficie d'une exonération totale d'impôts. "Il faut l'enregistrer dans le mois qui suit", rappelle Mireille Weinberg.

Des abattements qui se cumulent

L'autre dispositif est un abattement de 100.000 euros. Cette somme peut être donnée en argent, mais également en biens meubles (voiture, bijoux...), immeubles et des valeurs mobilières (actions, parts sociales...). "Chaque parent peut ainsi donner jusqu’à 100 000 euros par enfant sans qu'il y ait de droits de donation à payer. Un couple peut donc transmettre à chacun de ses enfants 200.000 euros en exonération de droits. Cet abattement de 100.000 euros peut s’appliquer en une seule ou en plusieurs fois tous les 15 ans. Ainsi, si l'abattement n'a pas été utilisé en totalité lors d'une première donation, vous pouvez en utiliser le solde encore disponible pendant une période de 15 ans", rappelle le site des impôts.


Les impôts précisent également. "Ces abattements peuvent se cumuler entre-eux: un enfant peut recevoir 200.000 euros (100.000 x2) de ses parents et 127.460 euros (31 865 x 4) de ses quatre grands-parents tous les 15 ans sans droit de donation à régler", résume Mireille Weinberg.




Source : Bfmtv.com

Comments


bottom of page