• Stéphanie Daudon

Pourquoi les rendements des SCPI vont-ils rester au beau fixe ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou SCPI de rendement, permettent aux épargnants d'investir facilement dans l'immobilier multi-sectoriel.

La récente crise sanitaire est l'occasion de constater la résistance du rendement de ce placement, l'une des raisons du phénoménal succès que les SCPI rencontrent depuis 10 ans.

Plus d'un million d'investisseurs ont acquis des parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) de rendement. Ces sociétés investissent dans l'immobilier multi-sectoriel (bureaux, commerces, locaux de logistique pour le commerce en ligne, locaux de santé ou encore l'immobilier résidentiel). Le parc immobilier ainsi constitué est loué à des entreprises au travers de baux fermes avec des durées d'engagement de plusieurs années.

La baisse temporaire du chiffre d'affaires de certains locataires n'est pas synonyme d'impossibilité de payer le loyer pour les sociétés. L'Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) s'est notamment engagée en faveur de mesures d'accompagnement des PME en difficulté.

« Attention à ne pas confondre les reports de loyers avec des annulations de loyers. Les particuliers n'ont pas arrêté de payer leurs loyers dans ces temps troublés alors même qu'ils ont pu connaître à leur échelle des baisses de revenus. C'est exactement la même logique pour les locataires des SCPI » rappelle Grégorie Moulinier, Directeur Général de Sereniteo Investissement.

Si vous avez acheté des parts de SCPI de rendement dans l'objectif de bénéficier d'un complément de revenus pour votre retraite, l'heure n'est donc pas à la panique.

L'horizon long terme de l'immobilier et son statut de valeur refuge sont plus que jamais pertinents aujourd'hui.

« Le rendement des meilleures SCPI devrait, cette année encore, dépasser les 6 % nets » estime Lionel Benhamou, l'un des fondateurs de La Centrale des SCPI, fintech dédiée au placement SCPI qui offre gratuitement son conseil indépendant à tous les épargnants. Un rendement qui n'a jamais été inférieur à 4 % pour la moyenne des SCPI, y compris lors de la crise de 2007-2008. De quoi placer la SCPI très largement en tête du classement des placements les plus rentables, surtout au regard des assurances-vie en fonds en euros et des livrets d'épargne réglementée qui s'enfoncent année après année.

Les SCPI ne se réduisent pas aux bureaux et aux commerces mais vont investir dans plusieurs typologies d'actifs. Les locaux liés à la santé, les entrepôts de logistique servant au e-commerce ou encore l'immobilier résidentiel se sont avérés particulièrement performants sur la période de crise sanitaire.

Ainsi, non touchées par les conséquences du confinement, les SCPI qui possèdent ces typologies de locaux devraient pouvoir afficher des rendements très élevés sans souci.

Pour ceux qui souhaitent acheter des parts de SCPI, le conseil des professionnels du secteur comme La Centrale des SCPI est donc inchangé : achetez vos parts de SCPI en vous confectionnant un portefeuille multi-SCPI.

Mixez les stratégies et les SCPI de plusieurs sociétés de gestion et n'hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel du sujet qui peut vous apporter une réelle plus-value d'analyse. Contactez-nous

Ne réduisez pas votre investissement en vous limitant à l'analyse d'un seul critère comme la rentabilité passée qui ne prévaut pas pour l'avenir.

Le report à nouveau très mis en avant en cette période n'est pas à lui seul un critère de choix non plus.

Ces éléments ne sauraient prendre le pas sur la vision stratégique de la société de gestion et sur les anticipations des évolutions des marchés immobiliers.

« Il est très fort probable que la crise du coronavirus fera tomber les masques de l'épargne et mettra en lumière la solidité du rendement des SCPI par rapport aux poncifs éculés des placements que sont les livrets et les fonds euros des assurances-vie. Il s'agit même peut être du meilleur moment pour acheter des parts de SCPI pour un investisseur proactif » conclut Gabriela Kockova, consultante patrimoniale au sein de La Centrale des SCPI. Avertissement L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel (nous par exemple) afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans. 


Source : lepoint.fr


4 vues

© 2020 par SD Invest & Patrimoine avec In'Up Market & Com' - Mentions légales - Réclamations